logoFrancebilan.fr Accueil Panier Se connecter S'inscrire Contact

<<< La rentabilité

L'appréciation du risque

équilibre

Les risques présentés ici sont ceux dont la conséquence peut être de faire baisser le résultat net (et donc le dividende versé à l'actionnaire) et plus grave, de placer l'entreprise en situation de faillite.

L'appréciation de la rentabilité ne peut se faire qu'en comparaison du risque pris par les actionnaires: risque de baisse du résultat ou risque d'insolvabilité.

L'entreprise peut être confrontée à un risque de baisse:

  • du résultat d'exploitation. Il s'agit du risque d'exploitation ou risque économique: il pourra être évalué grâce au seuil de rentabilité. Plus le seuil de rentabilité d'une entreprise est élevé, plus elle pourrait avoir des difficultés à absorber ses charges fixes en cas d'imprévus;

  • du résultat financier. Il s'agit cette fois du risque financier: si la rentabilité économique de l'entreprise chute en dessous du coût des dettes financières, il se produit alors un "effet de massue" et la rentabilité financière devient alors nettement inférieure à la rentabilité économique;

  • du résultat exceptionnel. Si la composante exceptionnelle du résultat est très importante, elle peut rendre le niveau du bénéfice très instable.

En outre, à la différence des capitaux propres, les emprunts représentent une ressources exigible: si leur part est trop importante dans la structure financière, ils peuvent placer l'entreprise en situation d'insolvabilité, c'est à dire dans l'impossibilité de rembourser ses dettes.

Une entreprise peut ainsi être rentable, mais se retrouver en cessation de paiements du fait de flux de liquidités insuffisants pour faire face à ses échéances (dettes fournisseurs, salaires, dettes fiscales, etc.).

C'est l'analyse des tableaux de flux de trésorerie et des ratios de liquidité qui permettra de l'évaluer.